Les jardins Majorelle

Le désert d’Agafay
Novembre 8, 2016
Bab Khemis: le marché aux puces
Marzo 3, 2017

Les jardins Majorelle

Les jardins subtropicaux de Majorelle se trouvent dans le cœur de la nouvelle ville, au Hivernage. Il s’agit d’un des endroits le plus charmants et surprenants de cette ville. Leur naissance remonte au 1919 quand l’artiste français Jacques Majorelle s’établit à Marrakech, et se fit construire une ville liberty avec un jardin ample, riche de plantes de cactus, yucca, nénuphars, jasmins et bougainvillées, collectionnés par le même artiste. Une architecture simple s’enrichit de jeux d’eau et plantes luxuriantes. Il fut en 1931 que l’architecte Paul Sinoir conçut la couleur célèbre et unique bleu-cobalt pour la villa et ses structures. Les constructions furent coloré de ce bleu intense et vibrant, tonalité qu’aujourd’hui s’appelle encore “bleu Majorelle.” Mais malgré les jardins de Majorelle existassent depuis décennies, ils devinrent célèbres seulement à partir de le 1997 quand leur nouveau propriétaire, le fameux styliste Yves Saint Laurent les montra au Chelsea Flower Show de Londres. À partir de ce moment beaucoup de personnes décidèrent de visiter le Maroc seul pour voir ces très beaux jardins.

Les jardins atteignent presque 5 hectares de surface et on peut admirer bougainvillées multi-couleurs, files de capucines oranger vif, géraniums roses, grandes pergolas et parcours colorés de tonalité rose pastel, jaune citron et verte pomme. Dans les jardins ils vivent au-delà de 15 différentes espèces d’oiseaux comme tourterelles et bruants des maisons. Avec ses bosquets de bambou, palmiers dattiers et différentes piscines de nénuphars on ne se émerveille pas du fait qui aient choisi les jardins Majorelle comme leur maison.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

//]]>